International Women Match Race de Saint-Quay-Portrieux. Une belle deuxième place pour Julie Bossard et son équipage


'International Women Match Race de Saint-Quay-Portrieux s'est achevé ce soir, après quatre jours de compétition. L'équipage aux couleurs de Prince de Bretagne a terminé deuxième au terme d'une finale acharnée. Julie Bossard et ses trois équipières se sont finalement inclinées 3 à 2 face à l'autre bateau tricolore engagé dans la compétition, mené par Anne-Claire Le Berre.


International Women Match Race de Saint-Quay-Portrieux. Une belle deuxième place pour Julie Bossard et son équipage
« Nous sommes un peu déçues de finir par une défaite. Dans beaucoup de sports, la place la plus difficile est souvent celle de quatrième. En Match Race, c’est assurément celle de deuxième » a détaillé Julie Bossard à son retour à terre. Malgré tout, la jeune Costarmoricaine et ses trois équipières ont réalisé un joli parcours cette semaine. « Au début, il nous a fallu prendre nos marques sur le bateau. Cette épreuve se déroulait sur First Class 8. C’est un support que nous connaissons relativement bien mais sur lequel nous n’avions plus régaté depuis un an » détaille Julie. Et pour cause, à présent, les Princesses de Bretagne naviguent sur l’Elliot 6, le voilier olympique. A trois et non à quatre qui plus est. « La configuration dans laquelle nous avons concouru ces jours-ci n’avait rien d’habituel c’est pourquoi il nous a fallu un petit temps d’adaptation. Ainsi, nous sommes montées en puissance petit à petit. »

Troisièmes à l’issue du Round Robin, Julie Bossard, Vanessa Godet, Pauline Chalaux et Céline Devaux ont ensuite battu l’équipage espagnol de Tamara Echegoyen en demi-finale 3 à 1 avant de se retrouver en finale face à Anne-Claire Le Berre et ses acolytes. « Nous les connaissons bien et nous les avons déjà battues. C’était extrêmement serré bien que le vent soit très instable en force et en direction. Lors du deuxième match, alors que nous étions en tête, nous avons commis une erreur au passage de la dernière bouée en envoyant le spi. C’est à ce moment-là que nous perdons la course et c’est vraiment rageant. Nous nous inclinons à la suite d’une faute de notre part. C’est un regret mais, à présent, nous savons ce que nous avons à travailler d’ici au Mondial programmé mi-septembre aux Etats-Unis. » Entre temps, l’on retrouvera Julie Bossard et le team Prince de Bretagne en Italie, à Trentino. L’occasion de prendre leur revanche et d’arriver « gonflées à bloc » à Newport, pour entamer leur objectif majeur de la saison.

Crédit Photo : © DR


CP Agence RIVACOM - 23 Août 2010

Dans la même rubrique :
< >



S'identifier



Suivez-nous
App Store
Androïd
WP7
Rss
Twitter
Google+
Facebook
YouTube
Dailymotion
Vimeo



Partager ce site

Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat



Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat