FINALES SUDISTES POUR LES BRETAGNE - CREDIT MUTUEL


Le temps est déjà venu de mettre un point final à la saison 2012 pour les M34 et les Figaro Bénéteau. La Med Race qui va se disputer du 15 au 23 septembre entre Marseille et la Corse est aussi la finale des Championnats de France : à la fois pour les M34 et pour les Figaro qui y sont accueillis (en lieu et place de l’Izmir Cup annulée). Et pour Corentin Horeau et l’équipage de Nicolas Troussel, il y a de l’enjeu…


FINALES SUDISTES POUR LES BRETAGNE - CREDIT MUTUEL
Toujours convalescent suite à son problème de santé, Anthony Marchand ne pourra pas participer à cette Med Race. Mais Corentin Horeau en Figaro et l’équipage de Nicolas Troussel en M34 seront bien présents pour porter les couleurs de Bretagne - Crédit Mutuel. Pour résumer, cette semaine de course en Méditerranée se composera de petits parcours techniques (bananes pour les M34, petits côtiers pour les Figaro) alternés avec des courses au large - l’aller puis le retour entre Marseille et Propriano pour les Figaro, seulement le retour pour les M34 qui feront l’aller en convoyage.

Bretagne - Crédit Mutuel Elite : un titre et un podium à défendre

Vainqueurs de cette même Med Race en 2011, l’équipage du M34 Bretagne - Crédit Mutuel Elite de Nicolas Troussel se présentera donc en defender du titre, face – entre autres – à ses trois plus grands adversaires de l’année : TPM Coych, Courrier Dunkerque et BAE Systems. « Sur les deux autres courses qui comptent pour le Championnat de France en équipage, la Normandy Sailing Week et le Tour, le classement a été le même entre nous quatre », note Nicolas Troussel… « Autrement dit, comme c’était très serré entre BAE et nous à chaque fois pour la troisième place et bien ça l’est aussi au Championnat ! »

Nicolas Troussel poursuit en énumérant les objectifs sur cette dernière épreuve : « nous en avons trois : gagner la course, conserver notre podium au Championnat de France (3e juste devant BAE) et préparer la saison prochaine en testant des choses. Le tout est de donner une hiérarchie à ces trois objectifs. Evidemment, si nous gagnons la course, nous conserverons notre place au Championnat ! Si nous pouvions remplir les trois ce serait parfait, mais si un moment nous devons choisir, nous privilégierons le Championnat. » La lutte s’annonce serrée et il faudra probablement sortir les calculettes toute la semaine… « La Med Race est une épreuve courte où il n’y a pas de droit à l’erreur. Par exemple, il ne faut pas se rater sur la grande course car on n’a pas d’occasion de se refaire », prévient déjà le skipper de Bretagne - Crédit Mutuel Elite.

Bretagne - Crédit Mutuel Espoir : objectif premier bizuth

Pour Corentin Horeau, l’enjeu est également d’importance. Il s’agit tout simplement de disputer le titre 2012 de meilleur bizuth du Championnat de France de course au large, en solitaire cette fois. Trois jeunes marins ont dominé cette saison chez les débutants en Figaro : Julien Villion, Thomas Normand et Corentin Horeau. Julien Villion ne participera pas à cette Med Race. Celle-ci risque donc fort de donner lieu à un duel au couteau entre Thomas et Corentin, actuels 2e et 3e de ce Championnat avec respectivement 148 et 162 points. Le skipper de Bretagne - Crédit Mutuel Espoir n’a que 14 points de retard sur le leader. Mathématiquement, c’est jouable… et cela constitue une belle motivation pour Corentin. Il explique : « nous ferons cinq courses en tout dont deux grandes, à savoir les aller et retour entre la Corse et Marseille. Cela devrait donner une épreuve vraiment sympa. Je connais un petit peu le coin pour y avoir navigué en 2010. L’objectif principal est de poursuivre ma progression en Figaro, de continuer sur la lancée de la Le Havre Allmer Cup où j’ai fait de belles courses (dont une place de 5e sur la course au large, devant beaucoup de ténors de la série, ndr). Je crois avoir compris beaucoup de choses depuis La Solitaire et je veux faire fructifier ça. Honnêtement, je me sens bien mieux sur le bateau qu’en début de saison, je suis plus détendu et j’ai hâte de régater. Après, si je peux aller chercher Thomas ce serait encore mieux ! Ce serait une belle façon de terminer la saison. Je vais tout faire pour. » Christian Le Pape, le directeur du Pôle Finistère de Port-la-Forêt confirme : « Corentin prend très bien ses marques en Figaro. Il monte en puissance et est parfaitement dans les clous de ce qu’on attend d’un espoir ».

(1) L’équipage du M34 Bretagne - Crédit Mutuel Elite sur l’Eiffage TP Med Race :
Nicolas Troussel (skipper) ; Christian Ponthieu (tactique) ; Félix Pruvot (GV) ; Alan Pennaneac'h (voile d’avant) ; Olivier Herledant (spi) ; Charlie Dalin (n°2) ; Nolwenn Lemaitre (piano) ; Joseph Brault (n°1

Mer & Média - 11 Septembre 2012

Dans la même rubrique :
< >



S'identifier



Suivez-nous
App Store
Androïd
WP7
Rss
Twitter
Google+
Facebook
YouTube
Dailymotion
Vimeo



Partager ce site

Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat



Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat