Dernière ligne droite


Si la fin de cette Transat AG2R LA MONDIALE n'est pas prévue avant ce week-end, le dénouement stratégique est proche. La nuit prochaine, les concurrents vont enfin faire cap sur Saint Barthélemy. Pour l'heure, rien n'est joué entre les partisans du nord, du sud ou encore du centre, option privilégiée depuis toujours par les skippers Macif, 6èmes ce lundi.


Dernière ligne droite
Dans quelques heures, les figaristes de la Transat AG2R LA MONDIALE devraient en avoir définitivement terminé avec le contournement des zones anticycloniques qui ont cassé l'alizé tout du long de cette longue traversée de l'Atlantique.

La nuit prochaine, Paul et Fabien vont mettre de l'ouest dans leur cap et filer droit vers l'arrivée.

Tout reste possible...
« Les stratégies sont faites, nous sommes contents de notre position centrale. Ce placement correspond à notre manière de naviguer. La carte est belle. Nous avons réalisé une bonne progression ces deux derniers jours. Aujourd'hui, Sepalumic (à l'extrême sud de la flotte, ndlr) est aussi dangereux que Cercle Vert (concurrent le plus nord). On verra dans 3 à 4 jours ce que cela donne en terme de classement, mais pour l'instant ce n'est toujours pas significatif. En tous cas, les routes extrêmes nous ont toujours semblé trop risquées, pas intéressantes » , précisent les skippers Macif.

C'est passionnant
À six jours de l'arrivée, le suspens reste donc entier. Cette nuit, les routes vont commencer à converger, le vent va progressivement s'orienter au sud en se renforçant, les vitesses vont grimper. Mais cette dernière ligne droite ne sera pas une simple course poursuite. Loin de là. La tactique rapprochée sera à nouveau au goût du jour. Et la vitesse restera, bien sûr, une priorité, comme toujours.

« La situation météo n'est pas compliquée, mais la grosse difficulté du moment est que les fichiers ne correspondent pas au vent réel. Il faut donc s'adapter sans cesse, observer les autres, le ciel, nous jouons chaque classement... c'est passionnant, surtout lorsque l'on bataille dans le groupe de tête » , détaillent Paul et Fabien.

En phase et d'attaque
Les deux skippers Macif sont donc parfaitement en phase et d'attaque pour ce dernier sprint tactique. « Nous sommes reposés, nous mangeons bien, nous avons largement de quoi tenir jusqu'au bout. En plus, les conditions de navigation ne sont pas désagréables. Il fait gris depuis les Canaries quasiment, donc la chaleur reste supportable, sauf peut-être entre midi et deux. La mer s'est assagie, ça glisse bien et l'ambiance est excellente entre nous ! »

Demain la course va changer de configuration et la cadence va progressivement s'accélérer. Après 16 jours et 16 nuits de bagarre non-stop, les marins vont donner le maximum pour ce dernier assaut vers les Antilles... Rendez-vous cette fin de semaine pour le verdict final.

Classement du 7 mai à 11h
1 CERCLE VERT Gildas Morvan - Charlie Dalin 1225,8 milles de l'arrivée
2 NACARAT Erwan Tabarly - Eric Peron 43,6 milles du premier
3 CORNOUAILLE PORT DE PECHE Jean-Charles Monnet - Alexandre Toulorge 50,4 milles du premier
4 BANQUE POPULAIRE Jeanne Gregoire - Gérald Veniard 54,9 milles du premier
5 BRETAGNE CREDIT MUTUEL PERFORMANCE Anthony Marchand - Romain Attanasio 55,2 milles du premier
6 MACIF Paul Meilhat - Fabien Delahaye 58,3 milles du premier
7 LES RECYCLEURS BRETONS Michel Bothuon - Simon Troel 59,0 milles du premier
8 LA SOLIDARITE MUTUALISTE Damien Guillou - Ronan Treussard 81,6 milles du premier
9 GEDIMAT Thierry Chabagny - Christopher Pratt 82,2 milles du premier
10 ARTEMIS Sam Goodchild - Nick Cherry 92,0 milles du premier
11 GAES Anna Corbella - Gérard Marin 96,0 milles du premier
12 SEPALUMIC Frederic Duthil - Francois Lebourdais 115,9 milles du premier
13 EDM / PAYS BASQUE ENTREPRISES Amaiur Alfaro - Christophe Lebas 127,1 milles du premier
14 ONE NETWORK ENERGIES Yannig Livory - Guillaume Farsy 168,2 milles du premier
15 ARMOR-LUX / PERE LOUSTIC / CLOWN A L'HOPITAL Germain Kerleveo - Jean-Sebastien Henry 245,7 milles du premier
16 HOTEL EMERAUDE PLAGE SAINT-BARTHELEMY Louis-Maurice Tannyeres - Joanna Tannyeres 362,1 milles du premier


Kaori - 7 Mai 2012

Dans la même rubrique :
< >



S'identifier



Suivez-nous
App Store
Androïd
WP7
Rss
Twitter
Google+
Facebook
YouTube
Dailymotion
Vimeo



Partager ce site

Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat



Les membres
YachtClubCarnac
Watteo
vogavecmoi
vsbat
nauticom
tropical
navikayak
locasail83150
sailndream
everdan
RotoWind
cnvenetes
bretweb
TYPINTA
olive
AFPS
kmnautisme
vdesign
4sardines
Centrenautisme
uship
youboat
nauticaitaliana
oligo
forwardsailing
YACHTPORT
yhuel-nautisme
CrisCat